Aller au contenu Recherche Plan du site Accessibilité Contact



Aller au contenu Recherche


Égalité filles et garçons :
le collège Jean Moulin d’Albertville vainqueur du concours des Olympes de la parole

Le 17 mai à Paris, les délégués du collège Jean Moulin d’Albertville ont remporté la finale nationale du concours des Olympes de la parole, grâce à leur projet sur la promotion de la répartition hommes/femmes et leurs propositions de solutions pour parvenir à l’égalité dans les différents métiers du numérique.

Le projet des gagnants du concours

Cette année, les collégiens de Jean Moulin ont été très inspirés par le thème du concours :
« Au travail, comme dans la vie privée, que ce soit pour s’informer, communiquer, commercer, créer,… le numérique fait partie intégrante de notre quotidien.
De nombreux métiers s’y rapportent, certains se créent, d’autres évoluent :
- ceux tournés vers la recherche et le développement des techniques,
- ceux tournés vers les usages.
Face à ce bouleversement de notre économie et de nos modes de vie, vous vous interrogerez sur la répartition femmes/hommes dans les différents métiers du numérique et proposerez des solutions pour parvenir à l’égalité. »

Encadrés par leurs professeures documentalistes et leur CPE, les délégués des élèves de la 6ème à la 3ème de cet établissement ont participé à un travail d’analyse sur l’égalité entre les hommes et les femmes dans le monde professionnel. Ils ont notamment pu s’interroger sur ce thème grâce au témoignage d’une ancienne étudiante en DUT informatique (qui comporte moins de 10% d’étudiantes) et ainsi prendre conscience de leurs préjugés.

Très motivés, ils ont réalisé un clip et un dossier pour le concours dans lesquels ils présentent leur démarche et leurs solutions, telles que des catalogues de jeux sans couleurs discriminantes, la création de noms de métiers avec une terminaison spéciale pour les femmes (professeur/professeuse, et non professeure), la sensibilisation des recruteurs et la création d’une journée temps fort dans leur collège, consacrée à la découverte des métiers « pour tous – et toutes ».
Les élèves ont témoigné de leur enthousiasme : «  On a beaucoup aimé faire ce concours. (…) On a découvert ce qui se cachait derrière chaque métier : les compétences, les activités, les missions, et en réalité, c’est autant pour les femmes que pour les hommes. (…) Nous nous sommes rendu compte qu’il y avait beaucoup de progrès à faire dans la société en général, dans la publicité… ».

Les délégués vont maintenant présenter le clip et le dossier qui leur ont permis de remporter le concours dans toutes les classes de l’établissement. « En tant que délégués, nous avons pour mission de transmettre ce message à nos camarades de classe. ».

Dans l’académie de Grenoble, 9 classes de Savoie, ont participé cette année.

Zoom sur le concours des Olympes de la parole qui prône l’égalité entre les filles et les garçons

Cette année encore, l’AFFDU (Association Française des Femmes Diplômées des Universités), a organisé les Olympes de la parole. Cette 16ème édition a été mise en place avec le soutien du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, du ministère de la famille, de l’enfance et des droits des femmes, et du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes. Ce concours national sur la thématique de l’égalité entre les filles et les garçons avait cette année pour thème : « les métiers du numérique ». Il s’adresse aux classes des écoles élémentaires, des collèges et des lycées (généraux, technologiques, professionnels et agricoles), des établissements publics et privés sous contrat. Il est mené en étroite concertation avec les personnes chargées de mission académique Égalité entre les filles et les garçons.

Les classes candidates doivent préparer une fiche méthodologique, un dossier et une saynète théâtralisée ou un clip vidéo sonorisé. Un exemplaire du dossier est transmis à la chargée de mission Égalité de l’académie. Quelques semaines après, les élèves concernés passent une audition locale devant un jury composé par la présidente ou un membre du groupe AFFDU local, des représentants des rectorats, du service des droits des femmes et de l’égalité, des partenaires financiers en région et de l’AFFDU. Ce jury désigne les classes (une par catégorie : élémentaire - collège - lycée) qui représenteront l’académie lors de la finale nationale en mai à Paris.

Selon la Convention interministérielle 2013-2018 pour l’égalité entre les filles et les garçons, ce concours contribue à « renforcer l’éducation au respect mutuel et à l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes », notamment pour la réflexion sur la place des femmes et des hommes dans la société, sur la prévention des violences sexistes et sur le développement du respect mutuel.



TOUTES LES
ACTUALITÉS
2016-2017

imprimer article
imprimer


> Retour haut de page

Article modifié le 30-05-2017






> Toutes les académies
Directions des services départementaux de l'Education nationale :
> Ardèche   > Drôme   > Isère   > Savoie   > Haute-Savoie  
> CANOPÉ de Grenoble

Contact |  Plan du site |  Glossaire |  Accessibilité  |  Référentiel accessibilité - RGAA |  Mentions légales  |  Retour haut de page
Académie de Grenoble - 7 place Bir-Hakeim - CS 81065 - 38021 Grenoble Cedex 1 - Tél : 04.76.74.70.00          
flux_rss    Twitter ac-grenoble

Visiteurs connectés : 54